TOPONIMIE

Ci-dessous un fichier avec des notes prise pour un cours sur la toponymie valdôtaine que j’avais tenu pour l’Université troisième âge. Ce document présente des parties incomplètes que j’espère parfaire prochainement.

Télécharger le fichier:

Rolando-Andrea_Cours-de-Toponymie-Valdôtaine

Ci-dessous une analyse de toponymes valdôtains pour un projet de Dictionnaire Toponymique Valdôtain.

3 TOPONYMES insérés

GORETTAZ, LA

Formes écrites :
ctrn : GORRETTE
off.  : GORETTAZ, LA
p.fr. : GORETTAZ, LA

Formes orales :
fr. : [goʀ’ɛt:a, la] ()
fp. : [goʀ’ɛt:a, la]
[Goretta, la]

Localisation :
Commune : Sarre
Province : (Ao)
Région : Vallée d’Aoste
Etat : Italie
Coord. : CTRN 1999 : 6266

Explication :
Il est fort probable que ce nom de lieu signifie ‘le petit saule’, fp. la goretta < la gora ‘saule’ + suff. dim. -ĭtta. Le mot est d’origine gauloise, cfr. FEW 14, 632 *worra (gall.) ‘weide’. Une éventuelle analyse des sources anciennes pourraient exclure ou mettre en évidence un lien avec un nom féminin de personne, *Gorreta.

Typologie :
Type : phytonyme
Langue étimon : (gaulois)
Morph. : worra*; -ĭtta

Sources :
Arrêté n° 464 du 11 décembre 2012
CTRN 1999 : 6266
ET_Sarre : 482
FEW = Französisches Etymologisches Wörterbuch, https://apps.atilf.fr/lecteurFEW/.

mazod (Tr) prob. ‘petit bâtiment rural’ (cfr. en Suisse), < lat. mansus, manere ‘rester’. (Cfr. mazot, DLF).

Abréviations:
DLF = Dictionnaire de la Langue Française, Le Petit Robert
(Tr) = Torgnon

Bibliographie:
Petit Robert – Le, Dictionnaire de la langue française, Josette Rey-Debove – Alain Rey, 1996, Paris.

TORRENT PIGEON

Formes écrites :
ctrn : TORRENT PIGEON

Formes orales :
fr. : [tɔʀ:’a˜ piž’ɔ˜ (?)]
fp. : [Vai dou Pizoùn, ou]
[vaj du piz’u˜, u]

Localisation :
Commune : Perloz
Province : (Ao)
Région : Vallée d’Aoste
Etat : Italie
Coord. : CTRN 1999 : 0654 (x2)

Description :
Torrent qui prend sa source au pied du mont Croix-Courma et qui, après qu’il s’est uni au Torrent Astie, termine son parcours dans le Torrent Lys, au nord-est du village de Perloz.

Discussion :
Henry 1937-38: “Nos montagnes sont littéralement sillonnées partout de pesons. Un peson c’est un torrent petit ou grand qui descend de la montagne en bondissant de roc en roc, sur une roche qu’il a polie et creusée, faisant sur son parcours mille petites cascades.”
NDPV: peson ‘torrent’.
DENF: “Pizay, Ain (Pyseyz, 1191): p.-ê. lat. pisa, pilon, et suff. coll. -etum.”
DENF: “Pizou (Le), Dord. (de Pizonis, 1107): p.-ê. lat. piso, -onis, pilon de mortier.”
FEW 8, 539: pīnsiare* ‘zerstampfen’, Cfr. l’ancien provençal pizar ‘piler, broyer’ […] mfr. piser (Lyon 1555) ‘fouler aux pieds’ […] aveyr. piso ‘auge circulaire, pour la lessive ou comme abreuvoir’ […] St-Chely  ‘petit creux pratiqué à l’endroit où sourd un filet d’eau […]”, (FEW 8, 540).
Berton 1979, Arpisson, l’alpe du peson ‘cascade’.
Guex 1976, “Les Pesseux, ‘pissoirs, petites cascades’.”
Pelazza 1995, “Arpisson, Pissevache, Pissonet: l’acqua che ruscella crea salti e cascatelle e il vivace onomatopeico pison o pesson è diffuso su tutto l’arco alpino (il più noto è il dolomitico Sorapìss, la montagna sopra la cascata).”

Explication :
La signification du mot peson, bien que peux connue par les locuteurs contemporains est, comme le remarquent l’abbé Henry et le NDPV, ‘torrent, cascade’.
Il ne faut pas rapprocher ce mot des n. Arpisson ou Pisson etc., comme le font Berton et Pelazza, car n’ont pas une origine commune.
L’étymologie du mot pison et de l’hydronyme Pison est a rechercher à partir de la signification donnée par Dauzat (DENF) ‘pilon de mortier’ et du lat. pop. ]]*pīnsiare ‘zerstampfen’, Cfr. FEW 8, 539. Cfr. aussi l’ancien provençal pizar ‘piler, broyer’ […] mfr. piser (Lyon 1555) ‘fouler aux pieds’ […] aveyr. piso ‘auge circulaire, pour la lessive ou comme abreuvoir’ […] St-Chely  ‘petit creux pratiqué à l’endroit où sourd un filet d’eau […]”, few 8, 540.
La forme Pigeon est une remotivation par assonance présente dans la carte régionale qui n’a pas de sens.

Typologie :
Type : hydronyme; remotivation
Langue étimon : (latin)
Morph. : pis-; -onem

Sources :
Berton Robert 1979, Toponymie valdôtaine, Courmayeur, Tipo-offset Musumeci, Aoste.
CTRN 1999 : 0654
DENF = Dauzat A. – Rostaing Ch. 1989, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Ch. Rostaing, Librairie Guénégaud, Paris. (2ème édition revue et complétée, 1ère du 1963).
ET_Perloz : 91, 548
FEW = Französisches Etymologisches Wörterbuch, https://apps.atilf.fr/lecteurFEW/.
Henry Jean-Marie 1937-1938, Vieux noms patois de localités valdôtaines, in Le Messager valdôtain, Imprimerie catholique, Aoste.
NDPV = Chenal Aimé – Vautherin Raymond 1997, Nouveau dictionnaire de patois valdôtain, Musumeci Éditeur, Quart (Vallée d’Aoste).
Pelazza U. 1995, Chissà perché si chiama così, A spasso nel vocabolario dei monti valdostani, in Montagnes valdôtaines, n. 2, p. 9.

TO BE CONTINUED…